Un baron de la drogue tombe avec 350 kg de « Brown » dissimulés dans un camion rempli de « ditax »

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Ce fut une longue traque finalement fructueuse pour le commissaire de Pikine, Adramé Sarr, du recherché A.B. Ndiaye, redoutable trafiquant de chanvre indien. Après 9 ans de cavale et cache-à-cache avec les forces de sécurité, le célèbre baron de la drogue est enfin tombé dans les mailles du filets des hommes du commissaire Sarr.

Clap de fin sur les recherches du trafiquant international de chanvre indien A. B. Ndiaye. Celui-ci est dépeint comme un redoutable baron de la drogue dans le milieu interlope. Il avait fait convoyer 350 kg de « Brown » dans un camion gros porteur transportant des produits fruitiers communément appelés « ditax », en provenance du Mali. Il a été cueilli vendredi dernier (27 janvier), lors d’une patrouille de sécurisation dans les parages de la Séras Dalifort de Pikine, par les éléments de la brigade de recherches du commissariat de police de la localité.

Le camion gros-porteur transportant les 350 kg dissimulés dans un camion de « ditax » quitte le Mali et fait mouvement vers le Sénégal. C’était au courant du mois d’avril 2009. Les flics captent le renseignement, obtiennent le signalement dudit camion et concoctent vite un plan. Ils se positionnent depuis l’entrée du véhicule dans le pays, surveille ses mouvements et l’accompagnent à destination (marché syndicat de Pikine). Ils se montrent toujours discrets, montent un dispositif de planque et surveillent du regard les alentours du camion.

Deux individus, Pape S. et Penda Mb sortent du bois, montent dans le camion et s’affairent à l’intérieur. Ils déchargent les produits fruitiers, déplacent le gros-porteur dans un endroit moins bruyant dans le marché et se mettent à réceptionner les 350 kg de chanvre indien. Les flics sortent du bois et lâchent: « Police! restez où vous êtes ! ». Tous les regards se braquent dans la direction du gros-porteur et les riverains se rendent illico presto aux nouvelles. Pape et Penda écarquillent les yeux, se bousculent vers la sortie et tentent de prendre la fuite. Ils sont rattrapés lors d’une folle course-poursuite dans les recoins du marché, neutralisés par une paire de menottes et conduits avec la came au commissariat de police.

PAPE S. ET PENDA MB. CONDAMNES A 10 ANS FERME ASSORTIS DE TRAVAUX FORCES
Face aux enquêteurs, Pape S. et Penda Mb. (les deux lieutenants du baron) ont reconnu sans ambages les griefs retenus contre eux. Ils ont avoué avoir été engagés par le propriétaire de la drogue A.B. Ndiaye en fuite. Ils soutiennent avoir été chargés de réceptionner la marchandise illicite au marché syndicat de Pikine et de procéder au dispatching auprès des trafiquants détaillants dans la banlieue. Ils ont été déférés au parquet et placés sous mandat de dépôt pour trafic international de chanvre indien. Ils ont été jugés durant la même année 2009, reconnus coupable et condamnés à 10 ans de prison ferme assortis de travaux forcés par la cours d’assises de Dakar.


ILS FAISAIENT L’OBJET DE DEUX MANDATS D’ARRÊT INTERNATIONAUX 

Depuis l’incarcération de ses « lieutenants », A.B Ndiaye s’était volatilisé dans la nature. Il a joué à cache-à-cache avec les forces de sécurité, avant de se réfugier au Mali où il a fondé un foyer. Toutefois, il faisait de temps en temps des apparitions secrètes au Sénégal, pour régler quelques détails avant de retourner dans son pays de refuge. La police avait toutefois lancé deux mandats d’arrêts internationaux contre lui. Le commissaire Adramé Sarr, héritant du dossier, en a fait un baroud d’honneur. Il met les bouchées doubles et lâche ses hommes aux trousses du célèbre dealer recherché. Les flics en civils multiplient les opérations de patrouille, fouillent la banlieue dakaroise et parviennent à coincer le trafiquant aux abords de la Séras de Dalifort lors d’un contrôle de routine. Ils vérifient leurs fiches de renseignement, se rendent compte de la longue traque le malfrat et l’appréhendent.

LA POLICE PROCÈDE A L’EXTRACTION DES 2 « LIEUTENANTS » DU DEALER DE LEURS CELLULES

Pour mieux asseoir les incriminations contre le trafic international de drogue, soufflent toujours nos informateurs, les flics procèdent à l’extraction des deux « lieutenants » de leurs cellules respectives (Pape écroué au camp pénal et Penda Mb. coffrée à la prison des femmes de Rufisque) et organisent une confrontation au cours de laquelle ces derniers identifient et enfoncent leur patron-convoyeur de la camelote. Celui-ci a été déféré, hier, au parquet par la police de Pikine pour trafic international de drogue.

Senegal7.com

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *