OFFICIEL : Adama Barrow investi Président de la Gambie.

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

L’ambassade de  Gambie au Sénégal est sur toutes les lèvres ce jeudi 19 janvier. Et pour cause, un événement  inédit : la cérémonie solennelle de prestation de serment et d’investiture du Président de la République de la Gambie.

Un mois et quelques jours après la proclamation officielle des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 01 Décembre 2016, Adama Barrow est  investi Président de la République de la Gambie ce jeudi 19 janvier à l’ambassade de Gambie au Sénégal exceptionnellement transformée en salle d’audience du conseil constitutionnel en raison de la crise qui secoue la Gambie.

Une cérémonie d’investiture solennelle présidée par deux juges du Conseil constitutionnel Gambien, en présence de quelques personnalités triées sur le volet entre autres : Marcel Alain de Souza, le président de la commission de la CEDEAO, Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial des Nations unies dans la sous-région, Mohammed Boun Abdallah Dionne Premier ministre du Sénégal, Mankeur Ndiaye ministre des affaires étrangères du Sénégal, Sidiya Bayo, des ambassadeurs en poste à Dakar et d’autres personnalités.

L’article 63 de la constitution et les lois pertinentes de la Gambie stipulent qu’ « avant d’entrer en fonction, le Président de la Gambie prête serment devant le conseil constitutionnel ». Cependant, Compte-tenu de la situation et du blocage à Banjul, cette cérémonie d’investiture d’Adama Barrow restera dans l’histoire politique de la Gambie et de l’Afrique de l’Ouest. La situation est particulière, voire exceptionnelle.

Pourquoi ce lieu ? Car il faut respecter la Constitution. Adama Barrow devait prêter serment en territoire gambien. Un acte plus que symbolique. C’est une étape importante, essentielle pour que la prise de fonction soit officielle pour que le nouveau chef de l’Etat puisse notamment, et il devrait le faire juste après cette cérémonie, saisir la CEDEAO  sur le blocage institutionnel en Gambie.

Une investiture, c’est habituellement une cérémonie millimétrée, très protocolaire où les chefs d’Etat viennent en nombre mais ce ne fut pas le cas pour celle du président  Adama Barrow. Soulignons alors que le tout nouveau président de la Gambie est donc déjà  dans une situation exceptionnelle, un président en exil dès son premier jour en tant que chef d’Etat.

Dans son discours le Président est d’abord revenu sur l’élection présidentielle du 01 décembre 2016 en saluant « La pluralité des candidatures, la richesse et la diversité du débat d’opinions ainsi que la saine confrontation des idées ».

Source: Senegal7.com 

Khalifa Elhadji Momath Niass – Dinéji fm

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *