MACKY SALL : «JE N’AVAIS PAS L’AMBITION DE DEVENIR PRESIDENT»

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

«Chercher le bien-être de mon peuple, tel est le fond de ma pensée, de mon action politique, de mon engagement, et tout mon quotidien est rythmé par la recherche de solutions solides pour offrir à la jeunesse les moyens de sa réussite et de son épanouissement. Toute ma passion et mon rêve est de vous appuyer dans la quête de cette nouvelle culture de la performance et de l’efficacité, de la responsabilité et de la confiance, et c’est pour cela que j’ai mis en place le PSE (Plan Sénégal émergent), une projection réaliste et réalisable d’un Sénégal nouveau d’ici 18 ans”, a déclaré le président de la République, Macky Sall, ce jeudi. Il présidait la 5e édition de la Grande rentrée citoyenne, initiée par la journaliste, Amy Sarr Fall.

S’adressant aux jeunes étudiants et élèves, il a soutenu qu’il n’avait jamais l’ambition de devenir président de la République. «Cette ambition ne m’a animé qu’à l’Assemblée nationale lorsqu’on m’a imposé un combat de principes. Lorsqu’à l’Assemblée, on a voulu m’imposer des choses que je n’acceptais pas, c’est à partir de ce moment que je me suis battu et que j’ai pris mon destin en main. J’ai démissionné de mon poste de Président de l’Assemblée nationale et de celui de numéro deux du Pds, je suis devenu simple citoyen sans passeport diplomatique, sans rien, mais en ayant confiance en moi et aux Sénégalais qui voudraient bien entendre mon discours pour reconstruire le pays sur la base de valeurs et de la défense de la République», indique le chef de l’Etat.

Parlant de son parcours, il explique que tout n’a pas été rose et qu’il a eu des moments d’incertitude dans sa vie. “J’ai chômé. On m’a refusé une bourse en Italie pour mon doctorat. Puis, je suis resté pour faire un stage. Ensuite, je suis retourné à l’Université de Dakar faire mon doctorat. On ne peut pas avoir une trajectoire toute tracée, car rien n’est clair et vous devez y aller avec passion et avec courage. L’avenir appartient à Dieu. On ne peut pas dire qu’on doit forcement être président. Ayez l’ambition, mais menez la avec lucidité et foi», dit-il aux étudiants.

Sunugal24.net

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *