Le Président Macky Sall à «Cœur Ouvert».

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Invité par l’initiatrice de la Grande rentrée citoyenne, Amy Sarr Fall, à partager son expérience avec la jeune génération, le Président Sall est largement revenu sur son enfance et sur son parcours.

Le président de la République Macky Sall. Face un public jeune est  revenu sur son parcours scolaire et universitaire pour lui servir d’exemple. Macky  Sall se rappelle de cette éducation reçue de ses parents et dont le soubassement était des valeurs capables qui lui ont permis de braver les difficultés de la vie. Ainsi, il en appelle à ces jeunes de croire en eux avec une persévérance pour embrasser l’avenir sans regret.

Partageant sa propre expérience, le chef de l’Etat a avoué aux jeunes qu’être président de la République n’était pas dans ses ambitions. « Cette ambition ne m’a animé qu’à l’Assemblée nationale lorsqu’on m’a imposé un combat et des principes», a-t-il révélé. Il a déclaré que son seul engagement, jour après jour, était de donner satisfaction au Président d’alors, Abdoulaye Wade, et de lui donner un bilan au profit des Sénégalais.

Le chef de l’Etat a rappelé aux jeunes qu’il faut toujours avoir confiance en soi et ne jamais douter. « Avec de la volonté, de la persévérance, on peut faire reculer les frontières de l’impossible », a-t-il dit.

« Lorsqu’à l’Assemblée on a voulu m’imposer des choses que je n’acceptais pas, c’est à partir de ce moment que je me suis battu et que j’ai pris mon destin en main. J’ai démissionné et de numéro deux, je suis devenu simple citoyen sans passeport diplomatique, sans rien, mais en ayant confiance en moi et aux Sénégalais qui voudraient bien entendre mon discours pour reconstruire sur la base de valeurs et de la défense de la République », a-t-il rappelé.

Parlant de son parcours, il explique que tout n’a pas été rose et qu’il a eu des moments d’incertitude dans sa vie. « J’ai chômé. On m’a refusé une bourse en Italie pour mon doctorat. Puis, je suis resté pour faire un stage. Ensuite, je suis retourné à l’Université de Dakar faire mon doctorat. On ne peut pas avoir une trajectoire toute tracée, car rien n’est clair et vous devez y aller avec passion et avec courage. L’avenir appartient à Dieu. On ne peut pas dire qu’on doit forcément être président. Ayez l’ambition, mais menez la avec lucidité et foi», dit-il aux étudiants.

Tout ce long trajet du premier magistrat pour montrer aux jeunes générations que dans la vie, il faut avoir des ambitions pour parvenir à ses fins dans le respect pour atteindre le sommet de la réussite. Une leçon que les écoliers qui étaient présents semblent avoir compris de par une série de questions adressées au chef de l’Etat.

Senegal7.com

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *