Kolda: Sept assaillants armés de Kalachnikov font un mort, quatre blessés

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Des bandits armés ont encore dicté leur loi sur l’axe Saré Pathé Bouya-Mampatim (Kolda) où ils ont tendu, avant-hier dimanche, vers les environs de 17H00, une embuscade. Un enfant de 13 ans a été mortellement atteint par balles, sa mère, sa sœur et sa tante ont aussi été grièvement blessées. 

Les malfrats semblent reprendre du service dans le Fouladou. Après une embuscade, il y a quelques semaines sur l’axe Vélingara-Kandia, un autre braquage, cette fois-ci meurtrier, vient d’être perpétré dans le Fouladou. 

Dimanche dernier, aux environs de 17 heures, une bande de sept brigands, encagoulés et armés de Kalachnikov et de coupes-coupes, ont tendu une embuscade sur l’axe Mampatim- Saré Pathé Bouya, situé à plus de 70 km de Kolda. Ils ont barré cette piste latéritique en plein jour, immobilisé plusieurs véhicules, des motos, des vélos et tenu en respect des usagers qui revenaient du marché hebdomadaire de Badion ou de la Ziara annuelle de Saré Pathé Bouya.

 

Après avoir mis tout ce beau monde à leur merci, ils ont commencé à les dépouiller de tous leurs biens. Mais dans la mêlée, confie-t-on, certaines personnes ont essayé de tromper leur vigilance. Une tentative d’échapper qui a été fatale à la famille Sanding dont quatre membres seront atteints par balles. Un enfant de 13 ans, Lamine Sanding, atteint par balles, a rendu l’âme peu après son évacuation au poste de santé de Mampatim où l’infirmier chef de poste a confirmé le décès. Sa mère, Sona Sané, et sa petite sœur, Sira Sanding, sont toutes deux atteintes par balles au dos, ainsi que sa tante Maïmouna Mané, atteinte à la hanche. 

La quatrième personne, Ballé Kandé, est blessée suite à une chute avec sa moto, alors qu’il tentait de s’enfuir. Ces quatre personnes blessées ont été évacuées, dans un premier temps, au poste de santé de Mampatim, avant d’être acheminées à l’hôpital de Kolda. Après leur sale travail, ces sept bandits armés ont, dans leur retrait, emporté une importante somme d’argent, des objets de valeur, des téléphones portables, de la marchandise… 

Informés, des éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie de Kolda ont rappliqué sur les lieux où ils ont trouvé des victimes meurtries. Cependant les populations de Mampatim réclament le retour de la base de la gendarmerie, déplacée récemment à Dabo. 

Ndarinfo.com

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *