APRÉS LA RETRAITE DE TYSON ET BABOYE : BOUL FAALÉ ET HAAL PULAAR VONT-ELLES DISPARAÎTRE ?

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

À 45 ans, l’âge limite fixé par le règlement du CNG qui envoie tout athlète à la retraite, Mouhamed Ndao tyson et Mamadou Sow alias Baboye ont déchiré leur licence. l’arrêt définitif de leur carrière de lutteur va-t-il occasionner la disparation de leur écurie ?

À Boul Faalé, depuis le départ d’Eumeu Sène, seul Tyson restait comme porte-drapeau. Derrière lui, on identifie Valdo et Gambien comme grands noms. Mais ces deux champions peuvent-ils porter l’écurie de la génération Boul Faalé qui a fait la pluie et le beau temps avec Mouhamed Ndao. De l’autre côté, il y a le cas de l’écurie Haal Pulaar de Baboye. Celui-ci est aussi, comme Tyson, l’arbre qui cache la forêt. Mais ce qui est pire avec l’écurie Haal Pulaar, c’est qu’on n’y connaît presque aucun lutteur de renom.
Le petit public de la lutte ne peut citer que quelques noms de lutteurs de l’écurie Haal Pulaar : Dougar et Petit Baboye. Ces derniers sont des athlètes qui n’ont pas le gabarit et l’aura qu’il faut pour maintenir l’écurie Haal Pulaar en haut du tableau et au niveau du landerneau de la lutte sénégalaise. Si rien n’est fait par les responsables des deux écuries mythiques de Baboye et de Tyson, elles risquent de disparaître ou devenir des entités qui ne feront que de la figuration. Maintenant, cette situation pourrait être décantée s’ils trouvent d’autres jeunes qui pourraient faire l’affaire de par leur talent.

Sinesaloum.info

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *