70% des familles de Médina Sabakh ont accueilli des parents en provenance de la Gambie (maire)

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

refugiers

Quelque 70% des familles de Médina Sabakh ont accueilli, ces derniers jours, des parents ou des proches qui vivaient en Gambie, a révélé mardi le maire de cette localité frontalière avec ce pays, Ousmane Guèye.

« Les Sénégalais originaires de Médina Sabakh vivant en Gambie sont en train de regagner progressivement leurs familles respectives. Ce qui fait qu’on ne peut pas parler de réfugiés », a confié M. Guèye à l’APS.

La crainte d’une opération militaire de la CEDEAO pour pousser Yahya Jammeh à céder le pouvoir à Adama Barrow, est de plus en plus forte chez les populations sénégalaise et gambienne, après l’échec de la médiation initiée par les chefs d’Etat de la sous-région.

Cette situation est à l’origine d’un afflux de ressortissants sénégalais vivant en Gambie vers leurs localités d’origine, dont la commune de Médina Sabakh.

« Rien que dans mon quartier, Gaawaan, on a assisté, durant ces derniers jours, au retour de 54 personnes qui ont été toutes accueillies par leurs familles respectives et on continue d’assister à des arrivées intermittentes dans la commune de Medina Sabakh, également chef-lieu d’arrondissement du même nom », a-t-il ajouté.

Il a rappelé que la commune de Médina Sabakh est située à 500 mètres de la frontière sénégalo-gambienne et à 1,5 kilomètre de Farafenné, une des plus grandes villes de la Gambie.

« Cette proximité fait que les gens peuvent regagner Médina Sabakh à la marche, par charrette, ou à moto. Cependant, pour ce qui est des véhicules, il est impératif désormais de passer au niveau des postes contrôles frontaliers », a-t-il précisé.

Le maire a par ailleurs indiqué qu’en rapport avec l’antenne Sénégal du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), il a été retenu un site d’accueil en cas d’afflux plus importants de personnes dans les jours à venir.

Il s’agit, a-t-il indiqué, du stade municipal, précisant, que pour le moment, la commission de recensement mis en place en rapport avec la sous-préfecture de Médina Sabakh et les chefs de village n’a encore recensé aucun réfugié.

Située dans le département de Nioro, la commune de Médina Sabakh compte 58 villages et 42.000 habitants.

Source: sinesaloum.info

Khalifa Elhadji Momath Niass – Dinéji fm

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *