2 commissions d’inscription sur les listes électorales à Touba, Pape DIOP dénonce un moyen pour le régime d’écarter un électorat non favorable

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

La confection des cartes d’identité biométriques CEDEAO et la mise en place des commissions, n’inspirent guère confiance à certains hommes politiques  qui y voient un moyen pour le régime d’écarter des électeurs jugés non-favorables à Macky SALL. C’est le cas du leader de Bokk Guiss Guiss, Pape DIOP qui lors de sa visite à Touba en a profité pour dénoncer le manque de commissions surtout dans cette ville sainte qui n’aura que deux commissions.

«Les commissions qui sont prévues à Touba ne sont que deux. Et, si l’on tient compte des prévisions qui sont déjà engagées nous pouvons dire que chaque commission ne pourra prendre que 100 citoyens sénégalais. Ce qui veut dire qu’en six mois, les deux commissions n’auront inscrit que 18 000 sénégalais sur les 300 000 à peu près que compte le fichier électoral de Touba», explique l’ancien maire de Dakar. Poursuivant, il soutient que ce n’est qu’une façon pour le régime de Macky SALL d’empêcher aux citoyens de cette localité de voter. «Le régime actuel cherche à priver un droit citoyen aux habitants de Touba. Parce que, ce même régime sait que Touba ne votera pas en sa faveur».

WALFnet

Posted by Mouhamed Junior DIOP

Partagez avec vos amis!!! Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *